mustang


mustang

mustang [ mystɑ̃g ] n. m.
• 1840; mot angl., de l'esp. mestengo « sans maître »
Cheval d'Amérique du Nord vivant à l'état sauvage, capturé pour le rodéo.

mustang nom masculin (américain mustang, de l'ancien espagnol mestengo, vagabond) Cheval d'Amérique du Nord, descendant de chevaux espagnols, vivant à l'état sauvage et capturé pour le rodéo.

mustang
n. m. Cheval sauvage de l'ouest des États-Unis.

⇒MUSTANG, subst. masc.
Cheval de petite taille, à demi sauvage, vivant notamment dans les pampas d'Amérique du Sud. Une centaine d'Indiens Comanches (...) montaient de petits chevaux sauvages qu'on appelle mustangs, et formaient avec leurs femmes et leurs enfans une grande caravane (F. LECLERC ds R. des deux mondes, 1er mars 1840, p.622 ds QUEM. DDL t. 15). Le mustang se défend d'abord, mais quand il est dompté, il l'est bien (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p.430).
Prononc. et Orth.:[], [-]. LITTRÉ, Pt ROB., Lar. Lang. fr.: [-]; WARN. 1968: [-]; BARBEAU-RODHE 1930: [-] ou [-]; MARTINET-WALTER 1973 (11/17): [-]. CASS.-MOIR. 1979: mustang ou musting. Plur. des mustangs. Étymol. et Hist. 1840 (F. LECLERC, loc. cit.). Mot d'orig. anglo-américaine, empr. à l'a. esp. mestengo, mostrenco «animal égaré, errant», en angl. en 1808 (v. NED). Bbg. QUEM. DDL t.12.

mustang [mystɑ̃g] n. m.
ÉTYM. 1840, in D. D. L.; mot anglo-amér., de l'esp. mestengo « sans maître, vagabond ».
Cheval à demi sauvage d'Amérique. || Des Indiens montent sur leurs mustangs.
0 Il chevauche en tête monté sur son mustang Wild Bill (…)
B. Cendrars, l'Or, III, 10.

Encyclopédie Universelle. 2012.